Brussels Airlines améliore son résultat semestriel 2022 de 38 % à -89 millions d'euros d'EBIT

Brussels Airlines améliore son résultat semestriel 2022 de 38 % à -89 millions d'euros d'EBIT

Bruxelles, le 4 août - Brussels Airlines clôture son premier semestre 2022 à -89 millions d'euros, soit une amélioration de 38 % par rapport à l'année précédente. Les premiers mois de l'année ont encore été impactés par les conséquences d'Omicron, tandis que le mois de juin a été marqué par quatre jours d'interruption de vols en raison de mouvements de grève. L'inflation et les coûts élevés du carburant continuent d'influencer les résultats de la compagnie aérienne, mais grâce à sa restructuration, elle est en mesure d'affronter l'avenir avec une position de coûts compétitive.

Au cours du premier semestre de cette année, Brussels Airlines a accueilli 2,73 millions de passagers à bord de ses vols. Ceci est trois fois plus qu'au cours de la même période de l'année dernière, lorsque la pandémie de Covid et les interdictions de voyager qui ont suivi ont fait chuter la demande de voyages aériens.

​Brussels Airlines a augmenté ses revenus de 314 millions d'euros, soit 228 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 452 millions d'euros au premier semestre 2022 (année précédente : 138 millions d'euros), grâce à l'expansion des opérations aériennes et à des rendements plus élevés. Les recettes du premier semestre 2022 ont encore été affectées par une faible demande au début de l'année en raison de la vague Omicron. Plus tard en juin, la compagnie aérienne a dû faire face à quatre jours de perturbations des vols en raison d'une manifestation nationale et d'actions sociales. Si l'on ne tient pas compte des jours de grève, le mois de juin a été positif en termes d'EBIT, en ligne avec les estimations du plan de restructuration de Brussels Airlines.

​Les charges opérationnelles ont augmenté au total de 282 millions d'euros, soit 97 %, pour atteindre 572 millions d'euros (290 millions d'euros l'année précédente), en raison de l'augmentation du volume et de la forte hausse des coûts.

« Non seulement la grève a fortement impacté nos résultats, mais l'indexation automatique en Belgique a fait grimper nos coûts salariaux de 6% cette année seulement, et de 8% si l'on tient compte de l'indexation de novembre. Le prix toujours très élevé du carburant et l'inflation plus générale, combinés à la forte position du dollar, ont entraîné une augmentation substantielle de nos coûts. L'impact de la grève sur nos finances montre à quel point la paix sociale est cruciale pour notre entreprise. Nous avançons dans la bonne direction sur ce front, en créant un partenariat renouvelé avec nos syndicats. Nous continuons à travailler sur des améliorations à long terme afin de nous permettre de créer de la croissance et des perspectives pour Brussels Airlines, tout en préservant l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée de nos employés. »
Nina Oewerdieck, Chief Financial Officer, Brussels Airlines

L'EBIT ajusté de la période considérée s'est élevé à -89 millions d'euros (année précédente : -143 millions d'euros), soit une amélioration de 38 % par rapport au premier semestre 2021.

« Nous constatons une forte amélioration de notre résultat par rapport à l'année dernière et nous continuerons à le faire car nous avons atteint une position très compétitive en matière de coûts grâce à notre programme de restructuration et à l'évolution positive de nos rendements. Sur le plan opérationnel, nous obtenons également de bons résultats, compte tenu des circonstances très difficiles dans le secteur de l'aviation en Europe, grâce à la reprise très rapide de la demande du marché. Ceci grâce aux efforts de tous nos employés et de tous nos partenaires. »
Nina Oewerdieck, Chief Financial Officer, Brussels Airlines
H1 2022 results Brussels Airlines
H1 2022 results Brussels Airlines

L'Afrique reste une place forte
Le secteur africain de Brussels Airlines reste performant, comme tout au long de la pandémie de Covid. En été, l'offre dépasse les niveaux de 2019, grâce à l'expansion de la capacité africaine. Avec l'ajout d'un 9e avion long-courrier, Brussels Airlines a renforcé sa position en Afrique de l'Ouest avec l'ouverture de Ouagadougou et Conakry. Les premiers résultats s'annoncent très positifs.

Perspectives
Le quatrième trimestre reste un point d'interrogation, l'évolution du Covid étant encore inconnue. Compte tenu des coûts élevés imprévus, l'équilibre envisagé pour l'année entière n’est plus à portée de main. Pour le second semestre de l'année, l'objectif de Brussels Airlines est d’atteindre le seuil de rentabilité.

« Grâce à Reboot Plus, nous sommes maintenant correctement restructurés pour atteindre nos objectifs. Nous avons réussi à amener notre entreprise à une position très compétitive en termes de coûts. Combiné avec l'augmentation réussie de nos rendements, nous sommes prêts pour un avenir durable. Les facteurs de coûts externes peuvent toutefois encore influencer les résultats. »
Nina Oewerdieck, Chief Financial Officer, Brussels Airlines

Employés
Au premier semestre, Brussels Airlines a clairement tourné une page, passant de la restructuration à la croissance avec une campagne d'embauche réussie, montrant que la compagnie aérienne reste un employeur attractif sur le marché. Brussels Airlines emploie à nouveau plus de 3.200 personnes (+6 % par rapport à l'année précédente en juin). 65 postes sont actuellement encore ouverts dans différents départements de l'entreprise.

​Depuis le 1er juillet 2022, Tilman Reinshagen, a rejoint le comité de direction de Brussels Airlines en tant que Chief Operating Officer (COO).

Joëlle Neeb For media requests only, Brussels Airlines
Corporate
A propos de Brussels Airlines

Brussels Airlines est la compagnie aérienne nationale belge et l'une des quatre compagnies aériennes du réseau du groupe Lufthansa. Elle relie la capitale européenne depuis l'aéroport de Bruxelles à plus de 85 destinations, dont 17 en Afrique subsaharienne. La société emploie 3.200 personnes et exploite 40 avions.

Brussels Airlines vise à émettre 50 % de CO2 en moins d'ici 2030 par rapport à 2019 et prévoit d'être neutre en CO2 d'ici 2050. La compagnie aérienne participe au projet Stargate mené par Brussels Airport et fait donc partie du terrain d'essai de l'aviation durable sur sa base. En outre, la compagnie aérienne a signé l'accord sur l'économie circulaire de l'Antwerp Management School en 2021. En 2023, Brussels Airlines accueillera trois Airbus A320neo flambant neufs, ce qui permettra à la compagnie de réduire considérablement ses émissions de CO2 et de bruit sur son réseau moyen-courrier. En outre, la compagnie aérienne vise à effectuer son premier vol en utilisant du carburant durable, ou SAF (Sustainable Aviation Fuel), d'ici 2023. 

En tant qu'ambassadeur de son pays, Brussels Airlines amène le monde en Belgique et le meilleur de la Belgique dans le monde grâce, entre autres, à des partenariats avec des chefs belges célèbres, des produits culinaires belges et les Belgian Icons, des avions spécialement peints qui célèbrent une personne, une équipe ou un événement belge emblématique afin de promouvoir la culture belge dans le monde entier.

Plus d'informations sur brusselsairlines.com

À propos de Star Alliance

Le réseau Star Alliance a été créé en 1997 en tant que première alliance aérienne véritablement mondiale, fondée sur une proposition de valeur pour le client, à savoir une portée mondiale, une reconnaissance internationale et un service fiable. Depuis sa création, elle offre le réseau de compagnies aériennes le plus vaste et le plus complet, en mettant l'accent sur l'amélioration de l'expérience client au sein de l'Alliance.

Dans l'ensemble, le réseau Star Alliance offre actuellement plus de 10 000 vols quotidiens vers près de 1 200 aéroports dans 184 pays. 

Plus d’informations sur staralliance.com

Brussels Airlines
b.house
Zone General Aviation - Airport Building 26
1831 Diegem