Brussels Airlines fait ses adieux à l'AVRO

Brussels Airlines fait ses adieux à l'AVRO

Dimanche 29 octobre 2017 — Ce week-end, Brussels Airlines se sépare du Avro Jet, l’avion qui a permis à la compagnie aérienne de démarrer en 2002. Ce samedi 28 octobre,  des dizaines de fans de l'aviation et de Brussels Airlines ont pris le dernier vol commercial AVRO opéré par la compagnie. Aujourd'hui, Brussels Airlines fait ses adieux à l’avion qui a non seulement accueilli des millions de passagers, mais sur lequel des centaines de pilotes et d'équipages de cabine ont commencé leur carrière et des dizaines d'ingénieurs ont travaillé.

Avec le vol SN2720 Genève-Bruxelles de ce samedi 28 octobre à 19h40, l'ère AVRO de Brussels Airlines a pris fin. Au cours de ces 15 dernières années, 31,5 millions de passagers ont pris place dans l'avion à quatre moteurs et les équipages de Brussels Airlines ont effectué plus de 606.000 vols AVRO vers 89 destinations. L'AVRO a ainsi été un invité fréquent dans les aéroports de Berlin, Bromma (Stockholm), Copenhague, Genève, Lyon, Manchester, Marseille et Oslo.

La flotte AVRO de Brussels Airlines comptait à l’époque 32 avions. Ce week-end, le dernier appareil immatriculé OO-DWD quittera la compagnie aérienne. A partir d'aujourd'hui, la licence d'opérateur de Brussels Airlines ne compte plus que des avions du type Airbus.

De nombreux fans du secteur aérien et de la compagnie aérienne ont été accueillis à bord du dernier vol commercial. L'un d'entre eux s’est même déplacé spécialement des États-Unis à Bruxelles pour faire ses adieux à l'avion créé par un constructeur britannique. Ce type d'appareil se fait de plus en plus rare en Europe. Les quelques appareils restants se trouvent principalement en Irlande, en Grande-Bretagne, en Suède et en Grèce. Certains de ces avions ont récemment servi chez Brussels Airlines.

D’autre avions AVRO British Aerospace anciennement Brussels Airlines ont commencé une nouvelle vie sur d'autres continents. Des appareils sont ainsi mis en service  aux États-Unis et au Canada pour lutter contre des feux de forêts. C’est aussi en Amérique du Sud et au Ghana, que des anciens AVRO de Brussels Airlines sillonnent les cieux. Certains appareils ont été démontés pour des pièces de rechange, et l'un d'entre eux sert même de dispositif de formation pour les pompiers de l'aéroport de Bruxelles.

«C'est avec beaucoup de gratitude et de nostalgie que nous nous tournons vers l'ère AVRO», déclare Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines. "C'est l'appareil avec lequel Brussels Airlines est née et a fait ses premiers pas. L'AVRO représente un chapitre important dans l'histoire de Brussels Airlines. Ce dernier a emmené des millions de clients vers leur destination et a servi de tremplin de carrière pour des centaines de nos employés. "

 

Farewell Avro, you will be missed...

Last commercial AVRO flight for Brussels Airlines
Cabin crew on the last commercial flight
Captain Teugels and captain Peeters