Brussels Airlines enregistre  un bénéfice record et crée des emplois supplémentaires

Brussels Airlines enregistre un bénéfice record et crée des emplois supplémentaires

Jeudi 17 mars 2016

  • Un chiffre d'affaire en hausse de 6,9%, représentant un total de 1,274 milliards d’euros
  • Un bénéfice net de 41,3 millions d'euros (après le retrait de 5 millions d’euros pour la redistribution au personnel)
  • La stratégie de croissance se poursuit  en 2016
  • La création de 240 emplois supplémentaires

 

Brussels Airlines fait le bilan d’une bonne année 2015. Grace au succès commercial, un repositionnement réussi sur le marché et la continuation de la réduction de coûts, l’année se conclut avec un bénéfice net de 41,3 millions d'euros. "Nos efforts pour faire de Brussels Airlines une compagnie aérienne attractive, dynamique et compétitive, continuent à porter ses fruits», explique le CEO Bernard Gustin.

 

Avec une augmentation de passagers de 13%, Brussels Airlines est une des compagnies aériennes en Europe avec une croissance des plus rapides. En effet, le taux d'occupation a augmenté de 3,4 points de pourcent. Cette croissance est le résultat de l’augmentation de l’offre de vols et du repositionnement de Brussels Airlines comme compagnie aérienne concurrentielle offrant des services et des prix très attractifs. Elle se traduit en des chiffres financiers solides.

 

Le réseau est rentable sur les trois régions géographiques

Le chiffre d’affaires de Brussels Airlines a augmenté de 6,9% ce qui représente un total de 1,274 milliards d’euros. Après un résultat en équilibre pour l’année 2014, cette hausse représentative du chiffre d’affaires ensemble avec la réduction non-négligeable des coûts globaux en 2015 ont contribué à obtenir un bénéfice d'exploitation de 43,1 millions d'euros et un bénéfice net de 41,3 millions d'euros. Aussi bien le réseau européen de Brussels Airlines que l’offre de vols vers l’Afrique et les Etats-Unis de la compagnie belge sont profitables.

Le résultat a été positivement influencé par les prix du carburant, mais il serait erroné d’y voir la principale explication. En effet, d'autres facteurs de coûts externes tels que le cours du dollar et les frais liés au contrôle aériens ont augmenté et ont par conséquent diminué les effets positifs du carburant Le ‘lockdown’ temporaire de Bruxelles en fin d’année, ainsi que la situation instable sur le marché russe ont également eu un impact négatif sur les résultats. En même temps, Brussels Airlines a diminué le prix du billet en moyenne de 10%.

 

Transformation gagnante

« Nos résultats démontrent que Brussels Airlines évolue avec succès vers une compagnie aérienne moderne, qui chaque mois accueille de plus en plus de passagers. Je souhaite remercier  notre personnel pour tout leur travail qui a mené à ses résultats positifs", fait remarquer Bernard Gustin.

Brussels Airlines a également renforcé son réseau et sa position sur le marché en 2015. En effet, 14 nouvelles destinations ont au total été lancées l'année dernière. La flotte a été élargie avec deux avions et l'offre a augmenté de 668.000 sièges supplémentaires. Un nouveau programme de fidélité « LOOP » a été lancé pour répondre aux demandes des passagers voyageant à l’intérieur de l’Europe. Le nombre de membres s’élève, à ce jour, à 50.000.

«Notre stratégie commerciale répond visiblement aux besoins du marché et nous sommes sur la bonne voie», conclut Bernard Gustin. "Mais il n'y a aucune raison de s’arrêter là. En effet, nous devons rendre Brussels Airlines encore plus attractif et concurrentiel dans un marché très compétitif. La réduction de nos coûts, l’augmentation de nos bénéfices, la capacité de réagir rapidement aux tendances du marché, l’investissement dans notre service au client et l’offre de formules de voyage attractifs continuent à rester nos priorités. "

 

La stratégie de croissance se poursuit en 2016

Les résultats financiers de 2015 forment les fondations de la stratégie de croissance que Brussels Airlines va poursuivre en 2016. Au cours de la saison estivale, qui commence le 27 mars prochain, neuf nouvelles destinations seront lancées. Un neuvième Airbus long-courrier (Airbus A330) sera ajouté à la flotte fin de la semaine prochaine en attendant un dixième Airbus A330 qui arrivera fin 2016, début 2017. La flotte européenne croit également avec deux avions supplémentaires et quatre avions de type AVRO RJ100 seront remplacés par des Airbus à plus grande capacité. L’offre de sièges augmentera ainsi de 7%.

Cette expansion mène à la création considérable d’emplois. En effet, 240 emplois supplémentaires seront ainsi créés cette année. «Nous sommes plus que jamais un moteur économique important pour la Belgique que nous relions à davantage de pays à travers le monde. Nous créons en parallèle de la sorte de nombreux emplois sur le territoire belge», conclut Bernard Gustin. 

Published with Prezly