En raison de la pandémie du coronavirus, Brussels Airlines annonce un résultat EBIT ajusté de -233 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'année

En raison de la pandémie du coronavirus, Brussels Airlines annonce un résultat EBIT ajusté de -233 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'année

Au cours des trois premiers trimestres de l'année, Brussels Airlines a enregistré une perte de 233 millions d'euros, en raison de l'impact sans précédent du coronavirus sur la demande de voyages. Le chiffre d’affaires a chuté de 70%, à 339 millions d'euros, et le résultat d'exploitation a baissé de 69% par rapport à l'année précédente pour atteindre les 374 millions d'euros. Brussels Airlines a transporté 73% de passagers en moins entre janvier et septembre et le taux d'occupation a chuté de 11,4 points de pourcent pour atteindre 70,6%. A côté de la révision structurelle de sa position de coûts, Brussels Airlines accélère la mise en œuvre de son programme de restructuration Reboot Plus en prenant des mesures à court et à long terme visant à réduire les coûts variables et fixes pour contrer les effets de la crise du coronavirus.

Le coronavirus a un impact dramatique sur l'aviation dans le monde entier. Brussels Airlines a adapté son programme de vols à l'effondrement de la demande et aux différentes restrictions de voyage, ce qui a conduit à une suspension des vols pendant douze semaines au printemps et à une réduction du programme de vols en été. La compagnie a repris ses vols vers l'Afrique en juillet, rétablissant ainsi l'importante liaison entre l'Europe et le continent africain.

Après le redémarrage en juin, la demande a été plus élevée que prévu pendant les mois de juillet et août en raison des voyages loisirs qui avaient repris. Cela a conduit à une augmentation de l'offre de destinations touristiques pendant les deux mois d’été. En raison de l'évolution rapide des restrictions de voyage et de la demande, Brussels Airlines a toutefois dû adapter sa capacité de vol de la manière la plus flexible après l'été, afin de s'assurer que la capacité offerte soit aussi proche que possible de la demande du marché pour préserver sa trésorerie. Grâce à cette gestion très proactive et restrictive de la capacité, Brussels Airlines a pu maintenir chaque semaine des opérations aériennes à trésorerie positive et ce depuis son redémarrage au 15 juin.

En raison de l'effondrement de la demande et de la capacité, la compagnie aérienne annonce un EBIT ajusté de -233 millions d'euros pour les neuf premiers mois de l'exercice financier (contre 1 million d'euros l'année précédente). L'EBIT a atteint -256 millions d'euros (année précédente : 0 million d'euros). La différence avec l'EBIT ajusté s'explique principalement par des réductions de valeur de 23 millions d'euros sur les actifs en droit d'utilisation de deux Airbus A330-200 et de huit Airbus A319, nécessaire pour le redimensionnement de la flotte.

Le chiffre d’affaires a diminué de 70%, passant de 1.137 million d'euros à 339 millions d'euros. Brussels Airlines a transporté 2.107.954 passagers entre janvier et septembre, contre 7.905.953 l'année dernière (-73%). 18.757 vols ont été effectués, soit une baisse de 70% par rapport aux 62.683 vols des trois premiers trimestres de 2019. Le taux d'occupation a baissé de 11,4 points de pourcent, passant de 82% à 70,6%. Les frais de fonctionnement ont diminué de 49% pour atteindre 607 millions d'euros, principalement en raison de la baisse du coût des matériaux et des services liés au volume.

La pandémie du coronavirus a poussé Brussels Airlines à intensifier et à accélérer son programme de restructuration, qui a été lancé au troisième trimestre 2019 et qui sera maintenant mis en œuvre à 90% d'ici la fin 2020. Suite à l'adaptation de son réseau, le plan Reboot Plus permettra de réduire la flotte de 30% et les effectifs de 25%. Le programme de redressement, qui a été convenu avec les partenaires sociaux et qui est en pleine implémentation, créera la base d'un avenir durable pour l'entreprise. Fin septembre 2020, le nombre de salariés avait baissé de 14% par rapport à 2019.

En raison de la situation mondiale toujours volatile et très imprévisible, il n'est pas possible de faire des prévisions pour l'ensemble de l'année 2020.

 

"Nous continuons à nous concentrer sur l’implémentation de notre plan Reboot Plus en 2020, afin de commencer 2021 avec une compagnie allégée. Sur le plan commercial, contrairement à de nombreux concurrents européens, nous poursuivrons notre gestion stricte des capacités afin de garantir des opérations à trésorerie positive. Comme les restrictions de voyage, les quarantaines et la complexité continuent à peser lourdement sur la demande, nous plaidons pour une démarche européenne des réglementations en matière de voyage, combinée à une approche globale de tests rapides dans le cadre du voyage. Comme premier pas dans cette direction, nous travaillons sur des essais avec des tests COVID-19 rapides et ce bientôt sur des vols spécifiques".
- Dieter Vranckx, CEO de Brussels Airlines

 

Brussels Airlines               

 

 

jan-sep 20

jan-sep 2019

Différence en %

Chiffre d'affaires

€m

339

1.137

-70

Frais de fonctionnement

€m

607

1.196

-49

EBITDA ajusté

€m

-141

104

 

EBIT ajusté

€m

-233

1

 

EBIT

€m

-256

 

Employés (30.09.2020)

nombre

3.304

3.860

-14

Vols

nombre

18.757

62.585

-70

Passagers

milliers

2.108

7.906

-73

Siège-kilomètres offerts

millions

5.280

17.015

-69

Passagers-kilomètres transportés

millions

3.729

13.956

-73

Taux d'occupation

%

70,6

82,0

-11,4 pts

 

Si vous avez des questions sur ces résultats, le CEO de Brussels Airlines, Dieter Vranckx, et la directrice financière, Nina Oewerdieck, seront disponibles lors d'une session Zoom à 12h30 cet après-midi.

Cliquez ici à 12h30 pour suivre la réunion Zoom depuis un ordinateur.

Utilisez le code d'accès : 648770

Pour appeler par téléphone, composez le +32 2 788 0173

ID de la réunion : 874 8342 5023

Contactez-nous
A propos de Brussels Airlines

Brussels Airlines est la compagnie aérienne nationale belge reliant la capitale de l'Europe à plus de 70 destinations dont 15 en Afrique, son marché clé, 54 en Europe et 2 en Amérique du Nord. L'entreprise emploie actuellement 3.300 personnes et exploite 38 avions.

Pour faire face à la pandémie du coronavirus, Brussels Airlines s'est engagée à appliquer les mesures sanitaires les plus strictes et à suivre les recommandations de l'AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne). En outre, depuis le début de cette crise, la compagnie aérienne a adapté son offre de vols sur base de la demande du marché et des différentes restrictions de voyage.

Grâce à son positionnement « no compromise », Brussels Airlines combine des tarifs compétitifs aux conditions flexibles avec la plus haute qualité de service. Avec ses chefs étoilés belges, sa large offre de nourriture et de boissons belges et ses six Belgian Icons, Brussels Airlines est un véritable ambassadeur de son pays, amenant le monde en Belgique et le meilleur de la Belgique vers le reste du monde.

Brussels Airlines joue un rôle important dans l'économie belge en générant plus de 40.000 emplois directs et indirects et fait partie, au travers de son hub à Brussels Airport, du deuxième moteur économique de la Belgique. En 2019, la compagnie aérienne a transporté plus de 10 millions de passagers vers, depuis et via Brussels Airport.

Brussels Airlines offre une capacité de fret, commercialisée par Lufthansa Cargo sur tous ses vols. La compagnie aérienne assure également l’entretien quotidien de sa flotte.

Aujourd’hui, une des quatre compagnies aériennes membres du Lufthansa Group (Austrian, Brussels Airlines, Lufthansa et Swiss) et membre de Star Alliance, l'entreprise a été fondée en 2002 et est détenue à 100% par la Deutsche Lufthansa AG.

Plus d'informations sur brusselsairlines.com

Brussels Airlines
b.house
Zone General Aviation - Airport Building 26
1831 Diegem