Korongo Airlines arrête ses opérations

Korongo Airlines arrête ses opérations

BRUXELLES/KINSHASA - Suite à l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Korongo Airlines tenue ce 4 septembre à Lubumbashi, la décision a été prise de cesser les opérations de vol de la compagnie aérienne et d’entamer les actions qui mèneront à la liquidation de la société.

Korongo Airlines, qui a commencé ses opérations en 2012, a été créée par Airbel (Brussels Airlines et George Forrest) et quelques actionnaires minoritaires congolais. L'objectif de la compagnie aérienne était de fournir un service fiable, confortable et sûr, respectant toutes les normes internationales de l'aviation et de contribuer ainsi au développement du transport en RDC et en Afrique. Korongo Airlines a pleinement atteint ce but. Le portefeuille de clients qui ont apprécié le service et la réputation de Korongo Airlines en termes de sécurité, n’a cessé d’augmenter au cours des trois dernières années. Les vols entre Kinshasa-Lubumbashi, Lubumbashi-Johannesburg et Lubumbashi-Mbuji Mayi-Kinshasa ont atteint un taux d'occupation moyen élevé de plus de 70 pour cent. De nombreuses organisations internationales et multinationales ont fait voyager leur personnel exclusivement sur Korongo Airlines. Malgré ces succès, la société n’a malheureusement pas pu atteindre le seuil de rentabilité suffisant compte tenu d’un manque de masse critique, une opération basée sur un avion n’offrant pas suffisamment de possibilités d’amortir les frais fixes liés à une opération aérienne respectant toutes les normes de sécurité internationales.

Dans ce contexte, la direction ensemble avec les actionnaires de Korongo Airlines ont conduit des discussions approfondies avec différents partenaires potentiels afin de trouver les moyens financiers pour développer les activités de Korongo Airlines. Une collaboration étroite avec le gouvernement congolais et un investissement à la fois dans la flotte et dans le réseau étaient indispensables pour développer les opérations de la compagnie, amortir les frais fixes d’une société aérienne et de donner des perspectives de rentabilité pour la société.

Suite à la décision du gouvernement congolais de créer une nouvelle compagnie aérienne nationale à côté de Korongo Airlines, les investisseurs potentiels ont préféré se retirer.

Un événement particulier a malheureusement accéléré le processus de décision sur le développement des activités de Korongo Airlines. Le Boeing 737 de Korongo Airlines a en effet été gravement endommagé il y a deux semaines suite à un problème d'entretien de la piste à Mbuji Mayi. Les conditions opérationnelles dans la région restent extrêmement difficiles pour une compagnie aérienne, en partie à cause de l'insuffisance des infrastructures sur les petits aéroports.

Compte tenu de tous ces éléments, la décision a ainsi été prise de cesser les opérations de la compagnie.

Les actionnaires de Korongo Airlines tiennent à remercier les clients pour leur confiance dans la compagnie et le personnel pour leur engagement très professionnel.

Korongo Airlines assumera ses responsabilités vis-à-vis de ses partenaires, de ses passagers ainsi que des autorités et administrations congolaises dans le respect de la loi.

Pour Brussels Airlines, le Congo reste l'un des marchés long-courriers les plus importants

Avec 20 destinations africaines, l’Afrique et tout particulièrement la République Démocratique du Congo continue à jouer un rôle important pour Brussels Airlines. La compagnie aérienne belge continuera ainsi à relier quotidiennement la capitale de Kinshasa avec Brussels Airport. Au cours des dernières années la compagnie a fortement investi dans le service en augmentant notamment le nombre de vols directs. Les avions de type Airbus A330 ont été équipés avec de nouvelles cabines en Business et Economy Class et au cours des prochains mois Brussels Airlines va ouvrir un nouveau salon Business Class à l'aéroport de Kinshasa.

 

Une coopération intensive avec les autorités locales reste une priorité

Brussels Airlines continuera également à l'avenir à coopérer avec les autorités locales. Cela signifie que la compagnie aérienne belge reste ouverte à mettre son expérience au service du gouvernement congolais pour le démarrage de Congo Airways et à continuer les discussions qui ont débuté avant l'été. Dans ce contexte, Brussels Airlines souhaite au gouvernement congolais tous les succès avec Congo Airways.

 

Brussels Airlines va continuer à étendre ses trois activités clés

Malgré un environnement concurrentiel difficile, Brussels Airlines affiche des résultats positifs à la fois sur son réseau européen que sur le long-courrier. La compagnie aérienne va donc continuer à se concentrer sur ses trois activités clés; en occurrence le réseau européen, l’offre long-courrier avec pas moins de 20 destinations africaines et l’offre de vols aux États-Unis qui répond aux attentes. L'objectif final reste à développer Brussels Airport comme une plaque tournante au sein du groupe Lufthansa. Dans ce contexte, Brussels Airlines continuera à investir dans son réseau en Afrique et en particulier dans son offre à destination et en provenance du Congo.

Contactez-nous

Wencke Lemmes

Brussels Airlines

Geert Sciot

Brussels Airlines

Kim Daenen

Brussels Airlines

Published with Prezly