Les chiffres du mois d’avril reflètent les répercussions du 22 mars

Les chiffres du mois d’avril reflètent les répercussions du 22 mars

Lundi 23 mai 2016 — Au cours du dernier mois d'avril, 542.226 passagers ont voyagé avec Brussels Airlines. Ce sont 16,9% de moins que le mois d'avril de l'année passée. Les chiffres reflètent les répercussions des attentats du 22 mars, à la suite desquels Brussels Airlines se voyait obligée d’opérer moins de vols.

Brussels Airport, la plaque tournante de Brussels Airlines est restée fermée à toute opération de vols de passagers jusqu'au 3 avril. Depuis, Brussels Airlines a progressivement élargi son offre de vols et a mis fin à son programme restreint de vols au départ des aéroports régionaux. Vers la fin du mois d'avril, environ 85% des vols Brussels Airlines ont pu être opérés.

Ces défis opérationnels et l'impact commercial négatif causé par les attaques du 22 mars se sont traduits au mois d'avril par une baisse du nombre de passagers de 16,9%. Ceci est principalement dû à la croissance négative enregistrée au cours de la première moitié du mois. Grace à une progression au cours du mois, l'évolution du nombre de passagers a connu une légère amélioration. En outre, les chiffres sont influencés par le fait que les vacances de Pâques, générant une forte affluence de passagers, tombaient l'année dernière en avril et cette année au mois de mars.

La baisse a été enregistrée principalement sur le réseau européen. A bord des vols vers l'Afrique, par exemple, 2,6% de passagers supplémentaires ont été accueillis. Les vols transatlantiques vers l’Amérique du Nord, entre autre grâce au lancement de la nouvelle destination de Toronto, ont attiré 9,8% de passagers supplémentaires.

Impact opérationnel

"Les chiffres reflètent une période durant laquelle notre programme de vols ne pouvait pas encore être opéré normalement et ce dû aux restrictions imposées par l'infrastructure de l’aéroport. Depuis le mois de mai la situation opérationnelle s’est rapidement améliorée. Les passagers ne doivent plus venir plusieurs heures avant le décollage de leur vol à l'aéroport et les longues files d'attente font partie du passé. Nous avons pris de nombreuses initiatives commerciales afin de stimuler la demande du marché et  continuons à jouer notre rôle d’ambassadeur de la Belgique pour promouvoir notre pays. "

--  Bernard Gustin, CEO de Brussels Airlines.

Le taux d'occupation des vols a été en moyenne de 66,5% en avril. Les vols européens ont eu un taux d'occupation moyen de 71,4%. Sur les vols à destination / en provenance d'Afrique et des États-Unis, le taux d’occupation moyen a été respectivement de 61% et 63%. Le taux d’occupation du fret à destination de l'Afrique était de 68% (80 % en 2015), tandis que les volumes de fret à bord des vols en provenance d'Afrique à destination de Bruxelles sont restés aux mêmes niveaux.

En avril 2016, Brussels Airlines a, en plus de son activité de vol régulier, prévu des vols de vacances et des voyages de groupes à la demande des tour-operators. Le nombre de passagers pour cette activité n’est pas inclus dans les chiffres mensuels de ce communiqué de presse.

 

 

avril 2016

avril 2015

mois/mois différence en %

Passagers

 

542.226

652.532

- 16,9

Available seat-kilometres ASK (000)

1.412,27

1.386,30

+ 1,9 

Revenue Passenger-kilometres RPK (000)

938,63

1.023,78

- 8,3

Freight ton-kilometres FTK

(000)

15.343

17.324

- 11,4

Freight Load Factor

65%

80%

- 15 p.p

Passenger Load Factor

66,5%

73,9%

- 7,4 p.p.

Published with Prezly