Résultats financiers 2007

En 2007, une année de transformation pour Brussels Airlines, la compagnie a réalisé un bénéfice net consolidé de 23,1 millions d'euros. Le chiffre d'affaires est passé de 903,1 à 921 millions d'euros. Les prix élevés du carburant, l'inflation grandissante, la baisse de confiance des consommateurs et la concurrence accrue auront une influence négative sur le résultat 2008.

2007 a été une année de changements importants pour Brussels Airlines. Le 25 mars 2007, les deux marques SN Brussels Airlines et Virgin Express ont fait place à une seule: Brussels Airlines qui est arrivée sur le marché avec une nouvelle philosophie de produit et une offre de vols et de codeshare modifiée. 

D'autres faits saillants de l'année écoulée furent l'agrandissement de la flotte long-courrier avec un Airbus A330-300 supplémentaire et l'introduction de vols réguliers vers Bujumbura et Ljubljana. En partenariat avec Jet Airways, un hub vers l'Inde a également été créé à Brussels Airport.

Au cours de l'année écoulée, les activités de la compagnie ont été rassemblées dans le nouveau siège baptisé "b.house" sur le site de l'aéroport. Les négociations sociales en rapport avec la fusion de tous les départements ont été menées à terme avec succès. La compagnie a également pris à son propre compte les services d'enregistrement (check-in) à Brussels Airport ainsi que l'engineering de la flotte Airbus. Ces deux activités étaient précédemment sous-traitées. 

Après la période de démarrage, la satisfaction de la clientèle n'a cessé d'augmenter mois après mois. La nouvelle offre de produits a directement été consacrée par le monde du voyage en Belgique qui lui a attribué les prix de 'Best Short Haul Airline' et 'Best Long Haul Airline'.

D'après les statistiques officielles de l'AEA –Association des Compagnies Aériennes Européenne-, Brussels Airlines a aussi été l'une des compagnies les plus ponctuelles en 2007. 

Chiffres clés

Brussels Airlines a accueilli en 2007 108.000 passagers additionnels. Au total, 5,8 millions de voyageurs ont choisi un vol opéré par Brussels Airlines ou un vol opéré par une compagnie partenaire sous code SN.

En Europe, le nombre de passagers a augmenté légèrement malgré une concurrence accrue. Les vols de et vers l'Afrique ont enregistré une augmentation de leur clientèle de près de 8%. 

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 903,1 millions en 2006 à 921 millions d'euros en 2007. Le bénéfice net consolidé augmente de 13,9 à 23,1 millions d'euros. 

La baisse du dollar par rapport à l'euro a influencé positivement ce résultat de manière significative. La politique de couverture du carburant a permis en 2007 de compenser en partie l'augmentation impressionnante des prix du pétrole. 

Brussels Airlines emploie 3000 personnes en Belgique et à l'étranger et est à l'origine de nombreux emplois indirects, notamment à Brussels Airport et chez ses fournisseurs (handling, catering, …).

Brussels Airlines est de loin le plus grand opérateur sur son port d'attache de Brussels Airport. 'The Brussels Airport Company' génère plus de 75 millions d'euros de recettes annuelles grâce aux activités de Brussels Airlines. Cela concerne notamment les taxes passager, les droits d'atterrissage, la location de bâtiments, la publicité, le service de 'fast lane', les comptoirs d'enregistrement, les infrastructures aéroportuaires, etc. 

En outre, les passagers de Brussels Airlines génèrent de nombreux revenus additionnels (boutiques, parkings, restaurants, taxis, bus, hôtels, SNCB,…) dont l'exploitant de l'aéroport tire également un avantage au travers de licences d'exploitation. 

En 2007, Brussels Airlines a consenti des efforts importants qui bénéficient à l'aéroport. Le concept de hub mis en place en partenariat avec Jet Airways en est un des nombreux exemples. Brussels Airlines était la première compagnie à proposer un service d'accès rapide aux contrôles de sécurité (fast lane) que les passagers apprécient beaucoup. Avec l'aéroport, nous avons également créé une zone d'enregistrement relookée aux couleurs de Brussels Airlines dans le hall des départs.

Perspectives 2008

Les prix élevés du carburant, une concurrence accrue, la surcapacité qui est apparue sur certaines routes au départ de Bruxelles, l'inflation et la baisse de confiance généralisée des consommateurs auront une influence négative sur le résultat 2008. Dans ce contexte, Brussels Airlines prend les mesures nécessaires pour faire baisser ses coûts et préserver sa position sur le marché. 

La gamme de services aux passagers s'élargit également grâce aux possibilités d'enregistrement en ligne. Actuellement, un passager sur cinq au départ de Brussels Airport s'enregistre déjà lui-même en ligne ou via les bornes automatiques installées à l'aéroport.  

Ce printemps, nous augmentons les fréquences de vol vers différentes destinations pour offrir aux passagers un choix de dates et d'horaires de vol encore plus large. Un Boeing 737 et un Airbus A 319 viendront s'ajouter à la flotte. 

Dans le courant du printemps, la compagnie congolaise airDC, dans laquelle Brussels Airlines a une participation, commencera ses opérations de vol. Grâce à airDC, l'offre de destinations de Brussels Airlines au Congo s'élargira sensiblement avec des connexions vers plusieurs des villes et régions principales de l'intérieur du pays.

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Brussels Airlines

Brussels Airlines est la compagnie aérienne nationale belge et l'une des quatre compagnies aériennes du réseau du groupe Lufthansa. Elle relie la capitale européenne depuis l'aéroport de Bruxelles à plus de 85 destinations, dont 17 en Afrique subsaharienne. La société emploie plus de 3 300 personnes et exploite 43 avions.

Brussels Airlines vise à émettre 50 % de CO2 en moins d'ici 2030 par rapport à 2019 et prévoit d'être neutre en CO2 d'ici 2050. La compagnie aérienne participe au projet Stargate mené par Brussels Airport et fait donc partie du terrain d'essai de l'aviation durable sur sa base. En outre, la compagnie aérienne a signé l'accord sur l'économie circulaire de l'Antwerp Management School en 2021. Début 2023, la compagnie aérienne a été la première à transporter du carburant aviation durable (SAF) via l’oléoduc de l’OTAN reliant l'aéroport de Bruxelles. D’ici fin 2024, Brussels Airlines accueillera cinq Airbus A320neo flambant neufs, ce qui permettra à la compagnie de réduire considérablement ses émissions de CO2 et de bruit sur son réseau moyen-courrier.

En tant qu'ambassadeur de son pays, Brussels Airlines amène le monde en Belgique et le meilleur de la Belgique dans le monde grâce, entre autres, à des partenariats avec des chefs belges célèbres, des produits culinaires belges et les Belgian Icons, des avions spécialement peints qui célèbrent une personne, une équipe ou un événement belge emblématique afin de promouvoir la culture belge dans le monde entier.

Plus d'informations sur brusselsairlines.com

À propos de Star Alliance

Le réseau Star Alliance a été créé en 1997 en tant que première alliance aérienne véritablement mondiale, fondée sur une proposition de valeur pour le client, à savoir une portée mondiale, une reconnaissance internationale et un service fiable. Depuis sa création, elle offre le réseau de compagnies aériennes le plus vaste et le plus complet, en mettant l'accent sur l'amélioration de l'expérience client au sein de l'Alliance.

Dans l'ensemble, le réseau Star Alliance offre actuellement plus de 10 000 vols quotidiens vers près de 1 200 aéroports dans 184 pays. 

Plus d’informations sur staralliance.com

Contact

b.house Zone General Aviation - Airport Building 26 1831 Diegem

+32 2 723 89 90

[email protected]

www.brusselsairlines.com